Un concert d'anthologie

Publié le par Philémon

Comme dit Troisième le Photographe, pas la peine de se payer un billet à 150€ au festival de Montreux pour écouter ce duo magique, alors que pour 10 fois moins cher on peut s'offrir une escapade à Reims pour le même concert.
Alors nous voilà, Troisième, sa jolie compagne et moi en vadrouille sur les routes de l'Est. Et surprise, le concert a lieu dans un chais de la Maison de Champagne Pommery.


Et quel concert !
Un duo qui a gardé son enthousiasme de jeunesse, revisitant le disque emblématique que tous les aficionados du jazz se repassent en boucle, Crystal Silence, gravé en 1972.
Et quand je vois que Troisième kiffe grave cette musique, je me dis tout ensemble qu'il est très bien élevé et que cette musique est décidément transgénérationnelle.
Un joli cadre, une musique magnifique, une très grande connivence entre deux artistes majeurs, une compagnie agréable de Troisième et sa jolie Julie, bref, une grande soirée.


Publié dans Parlons musique

Commenter cet article

Chriss 27/11/2009 03:06


Pierrot, j'te cause plus !
Phil, merci de me défendre !
Non mais ! Quel culot ! Chouiner pendant des mois, c'est vraiment pas mon genre !
Je suis un petit coeur moi...


Philémon 27/11/2009 10:56


Bon, je vais vous laisser vous expliquer...


pierrot 25/11/2009 20:31


ma bonté me perdra, mais bon, c'est cHriss tu la connais toi, elle va chouiner pendant des mois sinon!


Philémon 26/11/2009 23:31


Naaan, elle est pas comme ça ;0)


pierrot 25/11/2009 11:22


oui chriss, allez on partage! bisous


Philémon 25/11/2009 15:22


T'es un bon gars, toi !


Chriss 24/11/2009 03:31


Merci pour mon H. Quand même !
Et puis je te signale que j'étais la première, avant Pierrot à réclamer la musique sur cet article et tu lui dédicaces le suivant !
Pffff !
C'est trop injuste.
J'm'en vais tiens


Philémon 24/11/2009 23:14


Allez, oui, j'ai oublié de te dédicacer ce morceau. Mais au lieu de te plaindre, savoure !


pierrot 24/11/2009 02:50


avec un "N"


Philémon 24/11/2009 23:13


Allons Pierrot, pas de majuscule entre nous ;0)