Mon voisin est un mec bien

Publié le par Philémon

D'abord, parce qu'il m'a vendu sa maison, et j'y suis bien, dans ma maison.
Ensuite, parce qu'il vend son autre maison juste à côté, mais qu'après avoir hésité à couper l'électricité, il a attendu la fin du mois, ce qui fait que je peux une nouvelle fois me brancher chez lui (Comment ça, Philémon n'a pas l'électricité ? Eh bien non :( )

Enfin, parce que ce matin, il est venu avec son gros tracteur tondre mon pré, et a fait en dix minutes ce que je fais péniblement en une journée avec mon matos d'amateur. Parce que oui, le matériel, c'est important, et c'est un ancien luthier qui te le dit !

En plus, grand soleil, ciel bleu, tout baigne. Je suis bien, je suis moi.

Tout est en place pour recevoir mon aîné et sa compagne demain : la douche solaire est en place, les toilettes sèches également, avec le seau à sciure, le pré tondu pour planter la tente, le puits ouvert...

Mes filles arrivent samedi, le lit de bébé est en place, je laisserai mon lit à ma fille pour retrouver les joies de dormir sous la tente, c'est un vrai plaisir pour moi.

Et Boulard m'annonce arriver pour le 15 aout avec une bande de potes !

Ses derniers textos donnent l'ambiance :

"Tout va bien, hier tempête de vent, aujourd'hui grand soleil, cabane et grosses vagues. Bises", puis '"Les méduses sont parties, le vent est resté. Au programme : rien. Bises".

Idem chez moi, au programme, rien ! Que du collé-serré avec mes grands petits et ma petite petite. et c'est bon. Te dire si  je suis heureux :D

 

Publié dans Parlons de rien

Commenter cet article

emma 16/08/2011 16:44


aaaaaaAAaaaah enfin quelqu'un qui va bien!!! :)
ça fait plaisir, vraiment.
bon le coup des toilettes seches et des douches solaires avec le temps pourri qu'il fait je sais pas trop hein, mais puisque ça te va, tout va! bisous


Philémon 19/08/2011 14:49



Ouh la menteuse ! Elle...


Tu ne me fera pas croire quand ce moment, tu ne vas pas bien toi aussi :D


Sinon, sûr que la douche solaire à certains jours du mal à chauffer, quand aux toilettes sèches, je vais réussir à te convaincre ;o)


Bon, je ramène quoi pour fêter nos bonheurs tous neufs, nos retrouvailles et la fin de la dolce vita ?



coco l'haricot 14/08/2011 18:53


Olala, que ça fait plaisir le bonheur des autres.


Philémon 19/08/2011 14:46



Allez va, Coco, le bonheur est contagieux, et il va bien finir par revenir frapper à ta porte. Suffit de savoir le saisir... Mais bon, je ne suis pas un dythirambe du bonheur de vivre. Juste que
quand les moments arrivent, j'essaie d'en profiter.


Heureux d'avoir ensoleillé ta journée :D Temps radieux aujourd'hui, tu vois ;o)



Cristophe 11/08/2011 15:29


Rien à voir avec ton article mais dans ma balade sur internet, je suis tombé sur ce qui suit et je me suis dit que ça pourrait t'intéresser...
http://www.telerama.fr/musique/guitares-et-violons-font-le-plein-d-essences-et-de-sons,71735.php


Philémon 19/08/2011 14:43



Oui, merci, mon fils m'a rapporté le journal papier.


Je n'ai jamais construit de guitare, seulement des violons... Mais vu l'état de mes mains minées par les rhumatismes, je me conforte dans l'idée que mon avenir est dans la charpente navale, les
assemblages sont moins précis !



Cristophe 11/08/2011 14:14


Sans doute ton voisin pense aussi que tu es un mec bien...
En tout cas, tu es bienheureux ! d:-)


Philémon 19/08/2011 14:42



Je crois que mon voisin le pense. Mais contrairement à ce que pense l'opinion, je ne recherche pas de brevet de "bienitude" ou de "bienheureusitude". Heureusement, ça serait d'un triste.


Merci à toi



tifenn 11/08/2011 10:33


C'est vrai que le soleil y fait beaucoup! et puis les amis. Et puis la famille. Des jours comme ça où on touche le bonheur du doigt :-)


Philémon 19/08/2011 14:40



Heureusement que ces jours se renouvellent régulièrement, quand même.


Mais sûr que quand on avance en âge, la chaleur de la fratrie soudée irradie et réconforte !


Quand au soleil, on dira au retour qu'en Bretagne Nord, il était presqu'insolent. De toute manière, personne ne nous croira, et après tout, on s'en fout, non ?


Va falloir que je descende plus sud un jour, je ferai signe ;o)