Le choc de la semaine

Publié le par Philémon

Bon, je ne t'oublie pas, copinaute.

Mais j'avais pas grand chose à dire ces derniers temps, et je suis parti passer une grande partie de la semaine sur l'Ile d'Yeu pour mon travail. Oui, je sais, y a pire, je ne me plains pas. Sauf que plutôt que de poster ou de te causer, j'ai préféré me balader avec le Nikon à la main.

Tout à l'heure, en échangeant avec Tristan sur les musiques qu'on aime, je suis tombé sur Nils Frahm, que je ne connaissais pas, et je dois t'avouer que j'en suis sur le flanc tellement ça me parle, cette musique. Ca me renvoie loin, vers la fin de mon adolescence, lorsque je passais des nuits à écouter du Steve Reich, Philippe Glass, ou Kraftwerk, Tangerine Dream...

Bref, je te laisse juge, cet homme est époustouflant. et ce qu'il fait sur le clavier du Rhodes vers la dix-huitième minute est tout simplement fabuleux.

Bon, si tu n'aimes pas, ce ne sera pas faute d'avoir essayé de te convaincre.

Prends soin de toi.

 

Publié dans Parlons musique

Commenter cet article

Glandouille 07/03/2012 09:17

Un choc. Oui.
En boucle chez moi depuis samedi.
Merci.

Philémon 07/03/2012 10:34



une rencontre de pur hasard en naviguant sur la toile...


content que ça te plaise ;o)



Blanche 22/02/2012 10:25

Je deviens difficile aussi avec mes photos. Mais une bonne luminosité c'est quand même essentiel.

Philémon 22/02/2012 23:34



On n'est jamais assez exigeant...



Blanche 22/02/2012 07:12

J'attends les photos de l'île d'Yeu ;-)

Philémon 22/02/2012 10:04



C'est vrai que mon photoblog est en déshérence...
Je ne suis pas très satisfait des photos que j'ai faites, le temps n'était pas au beau...



laure 21/02/2012 14:55

je suis venue via Tifenn
j'ai mis un lien sur facebook vers ce billet pour écouter Nils Frahm. merci.

Philémon 21/02/2012 23:08



La suite aujourd'hui. J'espère que ça vous plaira tout autant ;o)



Jimidi 20/02/2012 13:16

Passionnant ! (Même s'il faut s'accrocher au début...)

Philémon 21/02/2012 12:38



Oui, c'est un peu rude au début, mais il faut ça pour mettre le tempo et la note tenue dans l'esprit, note qui reste la trame de ce morceau.


Et on est bien récompensé au final, parce que ce qu'il joue sur le Rhodes est vraiment magnifique.