Des nouvelles...

Publié le par Philémon

Non, je ne vais pas revenir sur le disque éponyme de Stéphane Côté, dont j'ai souvent parlé ici. Tu as qu'à chercher, j'ai pas fait le ménage du blog, c'est empilé un peu n'importe comment, je sais...

C'est juste que je ne voudrais pas que, comme chaque matin, en prenant ton café, tu viennes me visiter pour trouver la table encombrée des restes de la veille. Mais mon pauvre, ma vie est tellement peu palpitante que je ne vais pas te raconter comment je passe, comme dans la chanson de Brel, de ma chambre à ma cuisine, puis de ma cuisine à mon bureau (en l'occurence la table du salon), puis de la table au canapé (faut bien que je mange quelque part, puisque ma table est encombrée, et que manger debout dans la cuisine, à la longue, ça gave).

Sinon, je sors quand même, rassure-toi. La semaine dernière Metz, aujourd'hui Evreux, la semaine prochaine Ile d'Yeu. Tiens, j'en aurai peut-être plus à raconter. Parce que pour aller sur l'Ile, faut descendre à Port Fromentine et prendre un bateau pour une traversée d'une demi-heure (18 milles nautiques). Et le drame du parisien, tu vois, c'est que y a pas de TGV qui t'amène à Fromentine. Comme je dois y être impérativement mercredi prochain à 10 heures, je te raconterai. Parce que tu sais bien que dès que je suis en milieu hostile, c'est à dire à plus de 100 m d'une station de métro, je perds tous mes moyens :D

Bon, je pourrais te dire que j'ai deux amies chanteuses, qui s'appellent les Billie, qui sont en studio pour leur premier CD. Je t'en reparlerai, parce qu'elles sont sacrément allumées, ces petites !

Et que mon pote Remingway vient enfin de signer avec un vrai label, et qu'après avoir sorti deux CD autoproduits, il est également en studio pour le mastering de son CD qui devrait sortir en mars. Voilà pour les petits jeunes qui montent.

Pour les vieux, ben j'ai mes places pour aller écouter GianMaria Testa le 24 à l'Alhambra. Le SEUL chanteur italien à connaître, car le plus authentique à mon sens. Comme j'ai deux places, faut maintenant que je m'inquiète de qui veut venir avec moi.

Lundi, si ça t'intéresse, y a les filles de Théodore, Paul et Gabriel qui passent dans un bar à musique dans le 20ème, je crois. J'ai pas eu de bonnes critiques sur mon billet, mais c'est parce qu'il faut les voir sur scène, ces filles, je pense. Comme Nadéah qui m'avait foutu une grande claque en décembre au Point éphémère, avec une énergie et une bouffée d'air frais qui reléguait toutes ses copines au rayon des musicos à dépoussiérer.

Mais ça, tu me crois ou pas, d'ailleurs je m'en fous, j'ai quelques convaincu(e)s dans mon entourage et parmi mes lecteurs, les autres, je n'essaierai même pas à les convaincre, j'ai passé l'âge.

Voilà, je te parlerai pas de mon accrochage récent avec un bloogueur influent du microcosme, qui s'est permis de me traiter de con dans un commentaire de commentaire parce que j'avais eu un trait d'humour envers sa copine. Ca m'a juste affligé parce que sa femme, qui n'a pas la langue dans sa poche, était à même de répondre seule sans que son toutou s'en mèle. Mais bon, chacun accepte de vivre son couple comme il le sent... La blogosphère est un monde impitoyable :D

En fait, quand j'ai commencé ce billet, je voulais juste te présenter cette fille, Sarah Blackwood, que je viens de découvrir. Avec ses compères de Walk off the Earth, elle fait une reprise d'une chanson d'Adele, que je ne connais n'y d'Eve ni d'Adam (je mens, en fait, je connais un peu...) que je trouve sympa.

Et comme tu as eu la patience de lire mon billet jusqu'au bout, tiens, je t'en colle une autre, de Sarah, unplugged et en solo. Oui, je sais, Emma, c'est encore une blonde !

Allez, prends soin de toi. Je t'embrasse.

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans Parlons musique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

luside 26/01/2012 21:34

Une personne intéressante et douée...

Philémon 28/01/2012 15:20



Une surprise pour moi, comme il y en a tant d'autres.



coco l'haricot 14/01/2012 02:23

Purée, j'ai mis trois heures pour trouver la faute de Cristophe.Et Bobby solo, Emma, tu l'oublies ? Uuuna lacrima suuuul viiiso......ah,,les slows de ma jeunesse, c'était autre chose !!

Philémon 14/01/2012 18:21



faut dire qu'à l'heure où tu te couches, tu dois avoir quelques neurones sacrément endormis :D


moi, j'ai jamais dansé le slow, j'ai toujours été trop grand pour les filles, même à 13 ans :(



emma 13/01/2012 18:11

allez, une marée blonde! :)
dans les italiens, y a aussi Richard Cocciante!! J'ai attrapéééé un coup de soleiiiil, un coup d'amouuuur, un coup de je t'aiiiiime, chais pas commeeeent faut qu'j'me rappeeeeeeelle.... Pfff, ça
c'est de la musique!! :D

Philémon 14/01/2012 18:20



et eros ramazotti, et claude barzotti, je sais...
mais moi, je te parle là de chanteurs qui causent l'italien dans la chanson ;o)


mais un coup d'amour, un coup d'je t'aime, je veux bien tiens ! 



Arnaud 12/01/2012 22:51

en parlant de "grandes bouffées d'air frais" Graeme Allwright, 86 balais
sam. 21 janv. Theatre Montansier De Versailles, Versailles
jeu. 22 mars Petit Journal Montparnasse, Paris

Philémon 13/01/2012 00:09



ah oui, 86 ans quand même !
la seule fois où je l'ai vu, c'était au rassemblement du Larzac, en 74


je me souviens qu'il avait entonné "Here comes the sun", des Beatles, au lever du soleil, vers 6 heures


cette marée humaine emmitouflée dans des duvets de toute les couleurs, un très grand moment.


je me laisserais bien tenter par le Petit Journal Montparnasse. ça te dit ?



Cristophe 12/01/2012 09:42

Je re fais le même commentaire sans faute :
"Le SEUL chanteur italien à connaître" : je pense que tu dis ça parce que tu n'aimes pas Paolo Conte que "tout le monde" connaît. Je ne m'y connais pas beaucoup en chanson italienne mais je pense
qu'en fouillant on peut trouver... Faut toujours fouiller quel que soit le domaine.

Philémon 12/01/2012 21:29



j'ai cherché la faute, je l'ai trouvée ;o)