Ce soir...

Publié le par Philémon

Suffit d'écrire ces deux mots pour que tu devines à quoi j'ai passé ma soirée ;o)

D'abord en compagnie d'une charmante brune, toujours très agréable à rencontrer.

Puis en compagnie d'une très jolie blonde, pour faire bonne mesure.

Ce soir c'était concert, c'était au Zèbre de Belleville, pour l'occasion transformé en très mignon cabaret avec tables rondes, nappes et bougies.

Sur scène, une très belle Dorothée Daniel. Tu sais que je suis très sensible aux premières parties, et Dorothée s'affirme de plus en plus, avec toujours un sens de la mélodie, du rythme, et des textes parfaitement construits. Donc un bon moment.

Puis la grande dame de la soirée, ce fut bien sûr la blondissime Agnès Bihl, la belle rebelle, celle qui chante la vie, les espoirs, les combats, les doutes, l'amour comme nulle autre, avec toujours autant d'humour et de distance, et tant de tendresse. Et surtout huit nouvelles chansons, toutes parfaitement ciselées, de vrais petits bijoux.

Agnès, je t'aime. Et en attendant ses nouvelles chansons, voici une de celles que je préfère, un long cri contre la maltraitance des enfants. Une chanson qui te fout un coup de poing dans le plexus et qui ne te quitte plus.

Continue Agnès.

 

 

Et pour vous faire découvrir Dorothée Daniel, qui écrit et compose pour Yves Jamait, Grand Corps Malade, Agnès Bihl, une vidéo qui date un peu, mais qui te feras entrer dans son univers.

 

Publié dans Parlons musique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

June Prune 17/11/2011 21:44


Et oui, il faut plus que des blondes, pour une soirée réussie : Dorothée Daniel, moi... ;-)


Philémon 19/11/2011 23:50



oui, c'est sûr !
mais quand même, Nadeah, la blonde de ce soir, c'est un volcan !
elle revient le 12 décembre, ça te dit ? 



lou-ève 16/11/2011 20:42


Je préfère l'univers de Dorothée Daniel. Je ne connaissais pas, mais j'adore.


Philémon 17/11/2011 21:18



J'aime beaucoup cette fille, son univers. Et sur scène, elle est totalement en place, surtout quand elle accompagne agnès Bihl, tu sens la fille concentrée et à l'écoute.


Diplômée de piano et d'harmonie au Conservatoire de Dijon, quelqu'un de bien.


Agnès, c'est autre chose, mais j'aime également beaucoup. C'est plus militant, une Anne Sylvestre nouvelle génération.



coco l'haricot 16/11/2011 08:06


Et Lana del Rey, t'en parles plus ? Voila, c'est pour la méchanceté que tu as laissé sur mon blog. Mais un type qui a des toilettes sèches chez lui ne peut qu'avoir un vase en galets pour déco. Ca
se tient.


Philémon 16/11/2011 09:30



Tu veux que j'en dise quoi de Lana Del Rey ? Que j'ajoute au débat sur ses lèvres ? Refaites, pas refaites ?


J'attends la sortie de son CD pour en dire plus, mais je sens que ça va devenir un phénomène musical comme Adèle Norah Jones...


Le vase de galets, en fait, c'est juste un vide-poches pour éviter qu'elles se trouent :D