Bon...

Publié le par Philémon

On ne va pas dire qu'on est très fier du scrutin de ce dimanche. Même si la liste pour laquelle j'ai voté arrive en deuxième position en Ile-de-France.
Parce que moi, un PS à 16 %, ça ne me va pas du tout, malgré tous les griefs qu'on puisse porter à ses orientations et au discours politique qu'il porte.
Voilà, je suis circonspect, et je m'interroge. Je n'ai pas raté une élection depuis 1974, et je ne comprends pas le niveau d'abstention de cette élection. Dire que la faute en incombe aux partis politiques ou aux journalistes qui n'ont pas su expliquer l'importance de cette élection, je trouve que c'est très réducteur. La vraie conscience civique de chacun devrait l'inciter à s'intéresser à cette élection comme aux autres. Nous sommes responsables de nos actes et de nos opinions.

Publié dans Parlons de l'essentiel

Commenter cet article

MamanCelib 09/06/2009 17:30

Je crois aussi que les gens se sentent tellement peu compris par les gens pour qui ils ont voté qu'ils sont dégoutés des élections...

Philémon 09/06/2009 17:58


Sans doute, mais à force de baisser les bras, on laisse la place à des gens qu'on ne souhaiterait pas toujours voir au pouvoir... Je ne suis pas dupe de la qualité parfois des hommes politiques,
mais je n'ai jamais galvaudés mon pouvoir de décision dans l'abstention.


macaron 09/06/2009 13:36

J'ai voté pour le PS pendant des années et maintenant je trouve miraculeux qu'ils aient encore 16% des votes. C'est finalement un joli score !

Philémon 09/06/2009 17:16


Ca fout les boules quand même, car faut quand même espérer un jour avoir une coalition gouvernementale forte, autour d'un parti légitime. Et je ne vois pas encore Europe Ecologie tenir ce rôle,
coalition trop hétéroclite...


bellelurette 08/06/2009 20:16

Avant d'approfondir les programmes des uns et des autres, j'eusse aimé que l'on m'informe sans avoir à chercher que c'était un vote à la proportionnelle par exemple...

Philémon 08/06/2009 20:59


Pour toi, il s'agit d'un manque d'information ? Tu as bien trouvé, c'est donc que l'information était disponible quelque part, non ?


La Papote 08/06/2009 09:26

Oui, c'est sans doute réducteur, je te l'accorde mais, hier soir, j'en discutais avec quelqu'un et je lui ai demandé ce qu'il avait retenu de la campagne des européennes et, grosso merdo, que les partis nationaux s'étaient mis sur la tronche et s'étaient tirés dans les pattes comme d'hab...
En plus, sur le plan du fond, il y avait le choix entre les programmes marketing des grands partis, destinés à attirer le chaland mais qui ne seront jamais tenus, ou les programmes avec une ligne directrice intéressante mais un vide intersidéral pour ce qui est des moyens de mise en oeuvre...
J'ai voté pour la deuxième solution en me disant qu'au moins l'idée de fond y était...
Enfin, je vais jouer ma vieille conne (ce qui est triste à 34 ans) mais on n'apprend plus aux gens qu'ils ont des devoirs. On leur apprend juste qu'ils ont des droits... C'est dramatique !
Avant d'avoir le droit de voter, on en a le devoir mais ça...

Philémon 08/06/2009 10:09


Je suis d'accord avec toi sur le devoir de s'informer et de voter, même si en l'occurence, il fallait vraiment le vouloir pour comrendre dans la campagne où étaient les enjeux portés par les
différents partis politiques, et leur programme.
Tu poses bien le débat entre les programmes marketing des différents partis, et ceux qui ont été travaillés sur le fond. Quoiqu'on ne puisse dire que le programme du PS était simplement du
marketing politique. Pour une fois qu'il y avait adhésion des 27 partis solcialistes en Europe sur une plate-forme commune, on pouvait espérer qu'il y aurait une campagne sur le fond, et pas un
combat contre le pouvoir en place. Ce n'était ni le lieu, ni le moment.
Mais au moins, l'électrochoc est là maintenant, la recomposition de la gauche en route j'espère, avec une position hégémonique du PS qui n'a plus lieu d'être, et également une clarification du
message politique du Centre pour ce qu'il est : le ni-ni fait moins de 10 %, ce qui me rassure.
Je te trouve très bien en jeune "vieille conne" ! ;0)


chou 08/06/2009 08:10

C'est navrant. Après, tout le monde se plaindra de Bruxelles...

Philémon 08/06/2009 09:57


Je ne dirais pas navrant, juste une fois de plus l'expression d'une coupure entre les élites et le reste du pays...
Faudrait enfin que nos hommes politiques aillent boire leur café au zinc, et se rendent dans les ministères en métro ou RER.