Du vrac pour aujourd'hui

Publié le par Philémon

Et pour hier, aussi.
Début d'après-midi à Orly-Sud. Avec Boulard, on s'amuse à deviner la provenance des passagers qui passent la porte sous douane. Mlle la Conseillère mettra plus d'une heure après son atterrissage avant de la franchir.
Enchantée qu'elle est, Seconde, de ce séjour à Cuba. Au point de vouloir y faire son stage de fin de magistère. Ses correspondants et guides sur place lui promettent de lui trouver pour ces trois mois la meilleure nounou de La Havane. Et comme dit Mlle la Conseillère : "Au moins, Prunelle ne sera pas dépaysée, avec sa couleur de peau !"
Le soir, concert de Chat avec Poète Maudit. J'y retrouve Céline. Très jolie salle parfaitement rénovée que celle des Trois Baudets, et plane encore le fantôme de Jacques Canetti qui flotte dans ces murs, qui donne une âme aux lieu, découvreur de Brel et de Brassens...
Et hier, dans la famille Chedid, ce n'était pas Andrée, la grand-mère, ni Louis, le père, ni Mathieu, le fils, mais Joseph le deuxième fils. Et autant je n'ai pas été convaincu par sa prestation dans la première partie, mais je pense que sa formation mérite de mûrir et de s'aguerrir, autant en soutien de Chat, je l'ai trouvé excellent, que ce soit à la guitare ou à la batterie. Et quel mimétisme dans le jeu de guitare, et dans la voix de tête !
Quant à Chat ! Quelle force et quelle douceur mélées. Et magnifique pianiste. En bonus, une superbe reprise de la chanson de Gainsbourg, Jane B.



Ce soir, ce sera Anna Ternheim, avec MrBoulard.
La suite à suivre...

Publié dans Parlons musique

Commenter cet article

La Papote 01/05/2009 09:38

Ah, je ne connaissais pas !
Hier soir, on a parlé de nos souvenirs d'enfance entre cousins et, notamment des "fitchous" qui ne sont rien d'autres que des séances de chatouilles diaboliques et des "calinou-calinette"...
Garde tes jolies idées, je préfère largement !

Philémon 01/05/2009 10:10


J'aime bien le vocabulaire familial, qui reste dans la tardition et dont chacun connait le sens, mais qui reste incompréhensible dès qu'on franchit les portes de la maison familiale. Quelle
connivence dans ces familles. Merci de tes compliments.


La Papote 30/04/2009 07:53

Ecrasouille ?
Ah mais je n'en veux pas à P'tite Louloute car cela arrive relativement rarement mais, hier soir, j'étais vraiment débordée de trucs à faire pour préparer notre départ d'aujourd'hui donc ce n'était vraiment pas le moment...
Et, en plus, c'est à toi que j'en veux, alors que je suis en pleins bagages, en plein pique-nique, en plein rangement car trois messages sur ton blog et que des concerts, de l'amour, de la famille... Du bonheur, quoi ! ;o)
Ok, pilules roses !!!

Philémon 30/04/2009 09:27


L'écrasouille, chez Boulard, c'est quand le papa se couche sur l'enfant et l'écrase de tout son poids en lui faisant des bisous dans le cou ;-)
Bon, me v'là coupable de trop plein de bonheur ? J'va repartir dans les idées grises, alors, si ça te va mieux ;-)
J'ai laissé tomber les pilules pour les concerts. C'est plus cher, mais nettement plus eficace, je trouve !


La Papote 29/04/2009 23:55

euuuh, d'abord, même pas mal avec tous tes spectacles !!!
Moi, ce soir, c'était battue au Doudou qui avait décidé de se la jouer invisible au moment fatidique du coucher...
Alors, tu vois, je n'ai vraiment pas à envier tes soirées et occupations culturelles diverses et variée... ;o)

Philémon 30/04/2009 00:41


Je pense que P'tite Louloute est bientôt prête pour la chasse au dahut, non ? Battue au doudou ! Voilà ce que c'est que d'habiter dans une région de chasseur.
Cela dit, moi j'ai passé de longues années à chercher les doudous, et ils étaient multipliés par trois ! Sans compter trois histoires, trois écrasouilles... Ben tu vois, je ne leur en veux même
pas. La preuve, je les invite au concert !


Chriss 29/04/2009 21:35

J'imagine bien Seconde et Prunelle, main dans la main, débarquant à Cuba.
Comme Marie, je t'envie de pouvoir assister à tous ces spectacles.

Philémon 29/04/2009 23:41


Je vais raconter celui de ce soir, un moment vraiment magique.
Quand ma fille est venue la chercher hier après 15 jours d'absence, Prunelle a regardé fixement sa mère pendant une longue minute, à la fois intriguée et interloquée, avant de sourire et de partir
dans un grand éclat de rire !


Marie 29/04/2009 18:54

Oui mais en semaine, devoir partir tot pour prendre le dit train, puis comment faire pour rentrer après les spectacles plus de trains :-( et le lendemain je dois être à 7h30 au boulot... alors à part en vacances ou en week end.... c'est juste... et trop souvent s'il faut rajouter l'hotel, ça peut faire une soirée chére ;-)

Philémon 29/04/2009 18:56


C'est sûr. Va falloir réfléchir à un hébergement pour les bloggueurs (euses) provinciaux (ciales) en manque de spectacles !