Trois larmes

Publié le par Philémon

J'ai fait pleurer Chou et elle se venge. Cette fille est démoniaque, mais entre nous, c'est à la vie à la mort depuis qu'elle m'a adopté, alors je peux rien lui refuser.
Donc voici les 3 larmes que je verserai ad vitam aeternam en me plongeant dans les films que j'aime.

En premier, c'est le sourire de Julia Roberts qui me fera me damner. Je fonds, je craque, je pleure à chaque fois que son sourire illumine son visage. Et quel autre film que Pretty Woman ?


Pretty Woman 6
envoyé par 24Meadow


En deuxième, c'est Out of Africa. A chaque fois qu'il repasse à la télé, c'est à dire tous les deux mois, je débranche ma box, mets mon mobile sur messagerie, ferme la porte à clé (c'est bien la seule fois, je dors toujours porte et fenêtres grandes ouvertes,  rez de chaussée sur cour, oui, je vis dangereusement ;-), et je me plonge dans cet univers qui me touche au plus profond de l'âme, l'Afrique. Faudra qu'on m'explique pourquoi j'ai une telle attirance pour ce continent, et ne me dites pas que c'est parce que je suis né au Maroc, et que ma petite fille est métissée mauritanienne et sénégalaise...
Et puis, cet épisode que je redécouvre avec toujours autant de bonheur, où Mozart et son concerto pour clarinette résonnent dans la brousse. Magique ;-)


Out of Africa
envoyé par lecinema



Enfin, y a bien un moment où je rejoins l'univers de Chou (y en a plein d'autres, mais on va pas dévoiler notre vie de dehors la blogosf', hein, ma grande), ben en preums, ce sont bien sûr les Virtuoses, pour plein de bonnes raisons que j'ai déjà écrit ici. Et surtout la dénonciation d'une casse sociale au profit d'une idéologie libérale que je combattrai toujours.

 


Les Virtuoses
envoyé par Fleurdeblog

Voilà, ma grande. Et ceux qui veulent reprennent ce tag, c'est cadeau, mais pas empoisonné ;-)

Publié dans Parlons de rien

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

colibri 29/04/2009 18:21

C'est vrai, et ce concert ? à la hauteur de vos espérances ? encore un bon moment partagé avec son fils ?

Philémon 29/04/2009 18:24


Oui, j'en ai fait un compte-rendu sur mon blog. Et ce soir, je remets ça avec le Troisième.


colibri 29/04/2009 17:52

Une nouvelle serpillière pour le film vu hier soir sur la 3 : "Je vais bien, ne t'en fais pas". Alors là, trop trop dur quand on a des grands enfants comme toi, comme moi....Melanie Laurent, trés belle et touchante et Kad Merad sont parfaits, mais qu'est-ce que j'ai pleuré...un film que je ne reverrai pas, trop d'amour filial qui fait mal et la perte d'un être cher.

Philémon 29/04/2009 18:09


Je n'ai pas vu le film, j'étais au concert avec mon fils aîné. Mais je sais qu'il est très émouvant, je le verrai sans doute un jour. J'aime bien Mélanie Laurent, je la trouve juste dans ses rôles.
Parfois, il y a des histoires racontées qui entrent en résonnance douloureuse avec son propre vécu. J'ai également connu ça, ça rend souvent plus fort, en tout cas plus lucide.


Marie 24/04/2009 20:31

Bon moi il a fallu que je creuse, puisque Chriss et vous avaient pris mes idées...

mais j'en ai trouvé d'autres :-)

je crois que les serpillières....croissent et se multiplient :-)

Philémon 25/04/2009 09:50


J'ai vu ça, oui ;-) Moi qui suis très bon public mais peu cinéphile de nature, j'ai oublié dans ma liste "Se souvenir des belles choses", avec une Isabelle Carré d'une fragilité farouche.


colibri 23/04/2009 01:09

C'est vrai que ce poême est un hymne à la Femme, je viens d'écouter la chanson de Brassens pour me le remettre en mémoire...trés agréable ces hommes qui admirent, qui voudraient, mais qui n'osent pas et nous gratifient d'un sourire ! Qu'est ce qu'on se sent belle !!!

Philémon 23/04/2009 09:35


C'est une des plus belles chansons interprêtées par Brassens, un hymne aux femmes, comme tu le soulignes. Et à la difficulté de vivre intensément ces rencontres. Mais en retour, on se sent souvent
beau aussi dans le regard des femmes ;-)


Colibri 22/04/2009 14:30

Merci. En tous cas, ce sont celles dont on ne se lassent pas, celles qui ne laissent pas un goût amer parce que sincères, mais je parle d'une histoire comme celle du film, pas celle qui arrive faute de mieux, pas une histoire d'un soir, mais un bout de vie dont on se souvient toujours. Femme romantique, moi ?

Philémon 22/04/2009 14:41


Ne jamais se satisfaire du peu, ou du faute de mieux, oui, je suis d'accord. Qu'il y ait une histoire, une envie, un désir, une communion... J'ai toujours aimé chanté "Les passantes", d'Antoine
Pol, mis et chanté par Brassens. Ces moments fugitifs qui nous font penser qu'il aurait pu se passer, qu'on aurait du, qu'il était bien...
Si femme romantique, alors homme romantique ;-)