C'est un grand jour

Publié le par Philémon

Oui, demain est un grand jour, car elle fête son anniversaire. Et elle nous enchante depuis si longtemps et avec une telle constance que je ne pouvais laisser passer ce moment. Ce n'est pas parce qu'un jardinier fraîchement diplômé s'intitule spécialiste en choux qu'on devrait s'effacer, nous autres, hein, ma grande !
Allez, mille baisers pour toi, entourée de tous les gens qui t'aiment et que tu aimes, on fait partie de la grande famille et on en est fier.

J'ai cherché longuement quel cadeau t'offrir, et j'ai entendu dans la nuit quelque chose qui te fera j'espère plaisir, et te rappellera quand on était jeune (beau, on l'a toujours été, et on le reste), et qu'on avait la vie devant nous, qu'on pensait que rien nous atteindrait, et qu'on était heureux de vivre. On a juste mis quelques rides sur nos rêves, on a beaucoup vécu, et aujourd'hui, on peut se retourner sans regrets sur notre vie.

Je t'embrasse, Danielle, et continue à nous réjouir l'âme.

 

 

 

 

Et comme un jour pareil n'arrive qu'une fois par an, soyons fous, doublons la dose. Et c'est parti pour un quart d'heure de blues rock qui décoiffe. Ca c'est la vie, ma grande !

 

 


Découvrez Joe Bonamassa!

Commenter cet article

Marail 24/01/2009 22:38

Bon anniversaire à Danielle, et gros bisous à toi! ta gentillesse n'a pas de limite! re-bisous, tiens!

Philémon 24/01/2009 23:59


Tiens, je ne vais pas bouder mon plaisir. Encore des bisous, Marie ! ;-)


lou 23/01/2009 22:20

Demain, c'est aussi l'anniversaire de ma maman...

Philémon 23/01/2009 22:37


Alors, bon anniversaire Maman.
Dimanche, c'est celui de mon père. 89 ans, le Papé, et toute sa tête...


prise de chou 23/01/2009 21:06

Roooooh... je suis toute rougissante comme la vieille jeune fille que je suis toujours. C'est magnifique ! Merci Phil. Beau cadeau ! Allez, on se voit au concert de la môme Cassis, je te paye une binouse ! Yalla !

Philémon 23/01/2009 21:10


Yalla, ma chère ! Et le blues de Joe Bonamassa, c'est pour le conjurer, hein ! Mais je sais que tu ne l'as jamais, ma grande.