Et un coup de gonflette, deux !

Publié le par Philémon

«  Les heures qui passent Marie / Sont des tourbillons, des vipères, des bougies / Qui te travaillent au corps / Tu le sais bien. »

 

« Les heures qui tracent Marie / Sont les démaquillants de nos douces folies / Nos grands-mères avaient raison / Ca passe… »

 

 

 

 

 

« Est-ce qu’il y a par ici / Un asile perdu / Un véhicule de courtoisie / Pour qu’on m’y emmène… »

 

Bon, c’est pas franchement remonte-moral, ça, non ? Allez, ma belle, on va chercher autre chose…

Commenter cet article

marail 25/10/2008 10:44

Etant donné que c'est mon prénom quand même, je me sens concernée!!! Mais n'ayant pas le moral en berne... Bon, j'apprécie quand même, et vous remercie pour toute cette belle musique. Bisous

Philémon 25/10/2008 10:48


Je savais que c'était votre prénom, très beau prénom en plus. Rémy parle comme nous tous du temps qui passe, et avec de jolis mots et de jolies mélodies, je trouve. Je vous embrasse. MErci de me
rendre visite.